_DSC6562c3nb« Le slam, c’est plus que le partage : c’est la possibilité pour chacun de découvrir sa parole et de la mettre au monde. » IVY

C’est dans cette optique que IVY*, slameur émérite et incontournable dans le genre au Québec, donnera une tournée d’ateliers dans les écoles de novembre à avril 2013 au milieu de ses créations artistiques dont un nouvel album en préparation et plusieurs autres projets en production dont une tournée en France en mai 2014. Restez à l’affût des nouvelles de IVY.

Préoccupé par la qualité du français au Québec, IVY accepte de présenter des ateliers de slam dans les écoles secondaires (récalcitrant au début d’ailleurs de retourner dans cet établissement qui lui ramenait de mauvais souvenirs de sa propre adolescence). À une époque où le français et la poésie n’ont plus la cote chez les jeunes, Ivy les remet au goût du jour avec le slam.

« Donner des ateliers de slam, c’est la façon la plus honnête et la plus directe de mettre en jeu sa parole personnelle. Le but n’est pas d’écrire les meilleures rimes, les plus beaux mots, ni d’exécuter la plus impressionnante des performances, mais de comprendre que la poésie aide à se découvrir et s’affirmer. Au cours d’ateliers, des jeunes se sont spontanément révélés à leurs pairs, ont avoué certains traumatismes de leur enfance. D’autres ont écrit de touchants mots d’amour… Des groupes ethniques se sont rapprochés, de nouveaux arrivants sont montés sur scène, maîtrisant à peine la langue, mais porteur du feu de l’originalité. Les ateliers, c’est la chance de mettre au monde sa propre parole, ce qui est déterminant pour des adolescents. » IVY

« C’est pour moi l’ultime réussite et la conviction confirmée du pouvoir des mots, de la poésie et de la culture en générale. Ivy me permet encore et encore d’alimenter ma conviction et ma foi en les jeunes. Pour cela, je me sens si privilégiée de l’avoir connu. Merci, merci et merci! »
Malika B., enseignante à l’école Henri-Bourassa, Arrondissement Montréal-Nord.

D’ici là, nous vous invitons à assister aux slams de poésie mensuels dans le cadre de la Ligue québécoise de slam tous les 2e lundis du mois – Ivy vous y fera découvrir des slameurs ainsi que des nouvelles pièces dans une ambiance exaltée et soutenue par la musique du trio Jérôme Beaulieu.

4 thoughts on “L’homme qui plantait des mots

    1. Ivy

      Oui en effet, le mot IVY veut dire Lierre en anglais. Un ami anglophone de jeunesse lui a donné ce nom au moment où il construisait un studio et plein de fils étaient accrochés au mur. IVY veut aussi dire « david » en gaélique.

  1. Hélène Fontaine

    J’ai eu le bonheur d’assister à la demie et à la finale de Slamontréal.
    Gros buzz, la bouche ouverte, mitraillée par des lanceurs de mots.
    Je n’ai pas retenu les noms de tous les participants… Y a-t-il un moyen d’avoir leur nom complet, des fois qu’on aurait envie de les suivre.
    Monsieur Jocelyn ?… je l’ai salué avant de partir mais j’ai oublié de lui demander son nom de famille. Et les autres?
    Et… le slam que vous avez livré en commençant le tournoi d’hier… est-ce qu’on peut le réentendre… derrière moi, ça parlait fort et je n’en ai entendu que les contours.
    Merci
    Hélène

Laisser un commentaire